The Temple of Heaven
   
 

The Temple of Heaven: legitimising the Emperor's rule

The Temple of HeavenLe Temple du Ciel est le plus sacré des temples impériaux de Pékin. C’est là que l’Empereur venait à chaque solstice d’hiver pour rendre hommage au ciel et pour prier solennellement en faveur de bonnes récoltes. Dans la Chine ancienne, l’Empereur était la seule personne autorisée à s’adresser directement au ciel pour lui rendre hommage. Les sujets impériaux avaient le droit d’honorer uniquement leurs ancêtres et les dieux des rivières et des montagnes. Ainsi, la cérémonie ayant lieu au Temple du Ciel revêtait-elle une importance nationale. Puisque le pouvoir impérial était légitimé par le “Mandat du Ciel”, une mauvaise récolte pouvait être interprétée comme un signe de mécontentement du Ciel et donc menacer la stabilité politique de l’Empereur. En conséquence, l’Empereur avait aussi un intérêt personnel à prier ardemment le Ciel de donner une très bonne récolte.


Suivant en cela la renaissance du Confucianisme pendant la dynastie des Ming, la cérémonie sacrée de la récolte fut associée avec la culte de l’Empereur pour ses ancêtres. Cette modification peut elle aussi être justifiée par un intérêt personnel.  En effet, selon la structure confucianiste de l’organisation sociale, de même que l’Empereur respectait ses ancêtres, de même le jeune frère respectait le frère aîné, la femme son mari, le fils son père, et les sujets d’une nation leur souverain. Incorporer le culte des ancêtres dans la cérémonie la plus importante du calendrier rituel impérial renforçait indirectement la philosophie sociale qui justifiait le pouvoir de l’Empereur.


L’architecture du Temple du Ciel dans son ensemble répond aux exigences de sa nature sacrée en faisant constamment référence aux lois de mystique cosmologique censées régir l’univers. Des permutations numérologiques complexes ont ainsi dicté sa structure. Par exemple, comme le chiffre neuf était considéré comme le chiffre le plus fort, les dalles qui forment l’Autel du Ciel ont été disposées par multiples de neuf. De même, dans le Temple de la Prière pour de Bonnes Moissons, Les vingt-huit colonnes intérieures sont divisées en quatre piliers centraux pour représenter les saisons, douze colonnes internes pour représenter les mois et douze colonnes externes pour représenter les tranches de deux heures qui forment une journée.  Il y a encore beaucoup d’autres exemples de ce jeu intense de numérologie sacrée.


Tandis qu’aux temps impériaux, les gens ordinaires n’étaient pas autorisés à entrer dans le parc énorme, de nos jours, pour une somme modique, les citoyens chinois peuvent en profiter toute la journée. Si vous vous rendez au Temple du Ciel à l’aube, vous serez surpris par le nombre de gens qui y pratiquent leurs exercices matinaux. A côté d’une personne âgée qui exécute des gestes lents et fluides de Tai Chi, quelqu’un de plus jeune sera en train de s’exercer à des mouvements vigoureux de karaté. Un groupe sera en train d’apprendre l’art martial ancien du combat à l’épée, tandis qu’un autre s’entraînera à pratiquer une danse traditionnelle. Les groupes de chants se succèdent aux groupes de danse, un jeu à un autre. Si cette vision vous séduit et que vous en avez l’énergie, vous estimerez peut-être que cela vaut la peine de se lever un peu tôt pour visiter le parc et assister à cette vie communautaire matinale.


 

Imperial Tours, 3172 Sacramento Street, San Francisco CA 94115, United States Tel: 888 888 1970